Epipage 2

Etude EPIdémiologique sur les Petits Ages GEstationnels

Contexte

 

Après EPIPAGE de 1997 dont les résultats ont été publiés depuis les années 2000 jusqu'à récemment (suivi à 7 ans), une autre étude dite EPIPAGE 2 va être organisée par l'INSERM (Unité U 953 dirigée par Pierre-Yves ANCEL) à partir de 2011.
 

 

Population
 

La population des prématurés de 22 - 32 SA sera la base d'études pour les contextes obstétricaux et le suivi jusqu'à 7 ans (ou plus) : elle concernera les IMG, les MFIU, les décès per-partum et les NN vivants admis en réanimation. Une population de 33 - 34 SA et des témoins à terme sont également prévus.

 

 

Calendrier

 

L'étude va débuter le lundi 28 mars 2011 pour une période d'inclusion de 7 mois (fin octobre 2011). Les questionnaires sont déjà en discussion au sein d'un groupe de pilotage où la FFRSP est représentée.

 

 

Questionnaires

 

  • Inclusion

Les questionnaires de base sont individuels pour la grossesse et pour le(s) nouveau-né(s). D'autres questionnaires plus généraux sont prévus : organisation au sein des Réseaux de Santé en Périnatalité, maternités, et services de néonatologie.... Toutes les régions de métropole ont données leur accord, ainsi que la plupart des DOM.
 

  • Suivi

Les questionnaires du suivi ne sont pas encore établis, mais ne devraient pas gêner les organisations de suivi déjà mis en place dans les Réseaux de Santé en Périnatalité.

 

Organisation dans les Réseaux de Périnatalité :

 

Chaque réseau doit mettre en place rapidement un comité de pilotage de EPIPAGE 2 dans son territoire : y doivent prendre leur place les gynéco-obstétriciens, les sages-femmes et les pédiatres des niveaux 3 et 2. Prévoir également les représentants des niveaux 1 pour les mort-nés, les IMG et les témoins.
 

Chaque région va recevoir un financement au prorata de ses naissances et du nombre de questionnaires (questionnaires "grossesse" pour tous, questionnaire "nouveau-né" pour les enfants nés vivants et transférés).
 

 

Les inclusions - en moyenne - concernent 1.5 % des naissances pour les 22 - 32 SA vivants ou mort-nés ou IMG (respectivement 1.1 %, 0.2 % et 0.2 %). 1 enfant sur 6 de 33-34 SA est prévu (1/6 de 1.3 %) et 1 enfant sur 300 à terme (1/300 de 52 %).

 

Pour le territoire du Hainaut les référents ont déjà été indentifiés dans chaque établisement.

 

 

Source FFRSP